Résultats du dernier semestre 2017 — côté Montre

ROLEX Cosmograph Daytona Paul Newman à Nantes

Belle enchère pour la montre ROLEX, Cosmograph Daytona Paul Newman, Ref. 6241, No. 1947398, vers 1968 vendue 240.000 € chez Maitres Couton, Veyrac & Jamault à Nantes en collaboration avec E&S Portier et Ader Watch.

ROLEX DAYTONA ORChronographe bracelet en or jaune 18k (750). Boîtier de forme ronde avec couronne et fond vissés, lunette avec graduation tachymètre. Cadran noir avec trois compteurs pour l’indication des 30 minutes à 3h, des 12 heures à 6h et des secondes à 9h, aiguilles et index points luminescents, graduation 1/5e de seconde. Mouvement mécanique, Cal. 722-1, 17 rubis, ajusté 3 positions, balancier mono métallique et antichoc. Bracelet en or jaune 18k (750) non signé.

La référence 6241 dans sa version or Paul Newman a été produite à partir de 1966 et ce jusqu’en 1969. Elle existe avec deux versions de cadrans, l’un sur fond noir et l’autre sur fond dit champagne avec les compteurs inversés, disponible soit en or 14K pour le marché américain, ou 18K principalement pour le marché européen, en plus petit nombre selon les pièces répertoriées par les collectionneurs à ce jour.

Ce chronographe bracelet conservé par le même propriétaire depuis l’origine, présente de nombreuses caractéristiques intéressantes. Outre son extrême rareté, la caractéristique la plus intéressante et recherchée par tous les collectionneurs est visible sur le boîtier puisque l’on peut distinguer encore les poinçons de garantie français pour l’importation avec le double hibou.

Un autre Cosmograph Daytona est répertorié à ce jour avec les poinçons d’importation de la France, il est connu dans le monde des collectionneurs comme étant le seul chronographe revendu par la maison Hermès, il est proche du nôtre, avec mêmes caractéristiques au niveau de la disposition des couleurs sur le cadran et porte le numéro 1943352.

Enfin, il est intéressant de noter que notre exemple a été fréquemment utilisé par son propriétaire ce qui lui donne une patine homogène ; même si l’on remarque des signes importants de traces sur le boîtier et la lunette, la belle patine du cadran lui donne son caractère unique recherché par tous les collectionneurs aujourd’hui.

Dans la communauté des collectionneurs, cette version recherchée de la référence 6241, est communément appelée John Player Special, faisant écho aux couleurs de l’écurie de Formule 1 dans les années 70 avec son pilote légendaire Ayrton Senna.

Dans l’ouvrage de référence Ultimate Daytona, sous la direction de Pucci Pappaleo, il est décrit un chronographe bracelet référence 6241, en tout point similaire.

HARRY WINSTON & Jaquet DROZ, vente des Domaines, Maitre Valérie Bouvier

 — HARRY WINSTON., montre Histoire de Tourbillon 5. No. 02/20, Ref. HCOMTT47, vers 2015 –adjugée 134.000 €.

montre harry winston tourbillon orRare et exceptionnelle montre bracelet en or rose 18k (750) avec tourbillon 3 axes et affichage décentré des heures et minutes. Boîtier de forme ronde avec anses travaillées, couronne de remontoir avec épaulements de protection, le verre bulbe pour la cage de tourbillon à 9h, fond transparent. Le cadran ajouré avec affichage des petites secondes décentrées sur la cage de tourbillon, affichage sur disque tournant des heures à 2h et des minutes à 5h, le tout sur une décoration ajourée. Mouvement mécanique avec remontage manuel, platine pleine, Cal. Harry Winston HW4303, 57 rubis, 21.600 A/h, tourbillon rotatif 3 axes (45, 75 et 300 secondes de rotation), balancier spiral à masse variable, double barillet pour une réserve de marche de 50 heures. Boucle ardillon en or rose 18k (750) signée Harry Winston. Cadran, boîtier et mouvement signés.

Dès ses débuts dans le domaine de la Haute Horlogerie, Harry Winston l’un des plus grands joailliers au monde, a su se hisser au plus haut niveau de technicité et d’inventivité avec l’aide de grands horlogers, sous l’impulsion de Maximilien Busser.

Harry Winston va introduire avec l’aide d’horlogers indépendants de renoms, une série de montres à grandes complications sous le nom Opus, créée chaque année depuis 2001, ce qui lui donnera ses lettres de noblesses auprès des amateurs et collectionneurs.

Parmi les horlogers de renoms ayant participé aux créations de la maison Harry Winston, on retiendra certains devenus très réputés comme Francois-Paul Journe avec « Opus 1 », par la suite Felix Baumgartner « Opus 5 », et Robert Greubel & Stephen Forsey «Opus 6».

Toutes ces créations ont conduit tout naturellement la maison Harry Winston à être racheté par le Swatch Group il y a quelques années, ce qui lui donne désormais une place à part dans le monde de l’horlogerie.

Histoire de Tourbillon est une collection qui a débuté dans l’année 2009 chez Harry Winston avec Histoire de Tourbillon 1. Cette série prestigieuse de montres équipées du tourbillon revisite à chaque fois les différentes dimensions de cette complication horlogère.

Notre exemple est le premier de la série sur un boîtier en or rose, comme les précédentes versions seulement 20 pièces ont été produites, destinées essentiellement aux amateurs de Haute Horlogerie.

Dans cette version singulière au regard des précédentes toute en or blanc avec Zalium, il est important de bien noter que ce mouvement comporte 381 composants, 57 rubis, 21’600 alternances par heures et la cage de tourbillon a la particularité d’être tri-axial.

 

JAQUET DROZ -Tourbillon Réserve de Marche, Ref. JO28033201, No. 4/28, vers 2010 adjugée 36.000 € (Me Bouvier)montre jacquet Droz or

Montre bracelet en or rose 18k (750) avec quantième rétrograde, réserve de marche et tourbillon. Boîtier de forme ronde avec fond transparent. Cadran excentré pour l’indication des heures et des minutes, chiffres romains, deux demi secteurs pour la réserve de marche 88 heures à gauche et le quantième rétrograde à droite, l’échappement avec le régulateur tourbillon visible. Mouvement mécanique, Cal. Jacquet Droz JD3, platine pleine noir opalin avec décor Côtes de Genève, 31 rubis. Boucle ardillon en or rose 18k (750) signée. Edition limitée à 28 exemplaires. Cadran, boîtier et mouvement signés.

 

ROLEX GMT-Master « Pepsi », Ref. 16750, No. 7258754, vers 1983 adjugée 12.800 € (Me Kahn)

montre ROLEX pepsiMontre-bracelet en acier avec fonction GMT et doubles fuseaux horaires. Boîtier de forme ronde avec couronne et fond vissé, lunette tournante graduée 24h pour l’affichage des heures diurnes et nocturnes. Cadran noir avec index et aiguilles luminescentes, trotteuse centrale, aiguille chemin de fer pour la fonction GMT ou double fuseau horaire, date à guichet.

Mouvement automatique, cal. 3075, 27 rubis, certifié chronomètre. Bracelet oyster en acier.

Cadran, boîtier et mouvement signés.

Avec un écrin, surboîte de la maison Rolex, le tag d’origine numéroté, quatre différents prospectus Rolex dont celui de la GMT-Master, le certificat punché d’origine daté du 6 janvier 1983.

Le nom de « Pepsi «  est une appellation donnée par les collectionneurs de Rolex, en rapport avec la lunette bleu et rouge qui rappelle les couleurs de la marque américaine de soft drink, à l’inverse la lunette noir et rouge des GMT Master a hérité du nom « Coke », son alter ego.

Please follow and like us: